Ruine babine

Il était une fois à Ganges...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ruine babine Index du Forum -> Général -> Bla Bla
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cool-Blues


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 61
Localisation: Près de Montpellier
Masculin

MessagePosté le: Mer 26 Mai 2010 - 13:55    Sujet du message: Il était une fois à Ganges... Répondre en citant

Salut à tous, un copié collé de mon CR du festival de Ganges organisé par l'EMAC et l"Asso Traces d'harmo.

Il était une fois à Ganges…

Ganges ? Qu’es aquo ? C’est pas quelque part en Inde ?
Et bien non, c’est une petite bourgade, jadis florissante, à l’époque de la soie, située au pieds des Cévennes, au nord de Montpellier, à mi-chemin entre mer et montagne et arrosée par un petit fleuve tortueux et impétueux, qu’on appelle l’Hérault.
Et, qui connaît ce petit coin perdu de France ? Pas grand monde ? Si, quand même. Un peu les touristes, mais aussi, depuis peu, les harmonicistes et autres amoureux de bonne musique. Depuis qu’un certain Uter a décidé contre vents et marées, d’y créer un évènement musical à la gloire du ruine babines. Aidé en cela par un « propulseur » du nom de Paul Lassey.
Un rêve ? Un pari fou ? Un défi ? Certes ! Mais défi qu’il a relevé et qu’il est, j’en suis convaincu, en passe de gagner, en unissant les efforts de l’association qu’il a créé, « Traces d’harmo », avec ceux de l’école de musique « EMAC » créée par Jean-Philippe Valette.
Qui aurait pu croire que Ganges accueillerait des maîtres de l’Harmonica comme Paul Lassey, Eric Frèrejacques, Barefoot Iano et Sébastien Charlier ?!
Et pourtant…
Bon, ça c’était pour la petite histoire…Mais que c’est il donc passé du 21 au 23/05/2010 ?

Le déroulement
Une bonne partie des stagiaires, profs et artistes se retrouvaient dès le vendredi soir au restau (comme l’année dernière). Mes activités m’empêchaient d’y être mais je les ai retrouvés en fin de soirée. Une grande partie était logée à l’internat du collège (plein à craquer) qui allait nous servir de lieu de stage durant deux jours.
Quelle joie de retrouver tous ces amis harmonicistes ou guitaristes, de faire la connaissance de Sébastien et de Bertram Becher et de rencontrer enfin de nombreuses personnes que je connaissais à travers les forum sans jamais les avoir vus. Je ne citerai personne, mais chacun se reconnaîtra.
Les stages, franchement, si j’avais pu me diviser en trois, je les aurai fait tous !
Mes petits camarades se chargeront de décrire ceux de Paul et Rolf, car n’ayant pas le don d’ubiquité j’ai dû faire un choix, le plus logique étant pour moi celui de Seb.
Ah Sébastien, un grand Monsieur avec un grand M ! On pourrait dire aussi M comme « Monstre » dans le sens Noble et Extraordinaire du terme, mais un « monstre » Humain, profondément humain ! Une culture, un savoir extraordinaire et tout à la fois, une disponibilité, une simplicité et une modestie qui l’honorent. Ajouté à cela une aisance d’expression qui nous faisait boire ses paroles. C’est vrai que tout comme Ergel, j’aurais aimé un peu plus de pratique et de travail de l’instrument, car j’en ai bien besoin, mais, compte tenu du nombre que nous étions, il aurait fallu plusieurs jours supplémentaires. Il faut dire que nous étions 25 et que chacun de nous avait 2000 questions à poser à Seb ! Sébastien a systématiquement, avec beaucoup de gentillesse et très précisément, répondu à toutes les questions et à travers ses réponses, nous avons beaucoup appris. Ce fut très enrichissant et… efficace, la preuve c’est que moi qui ne joue presque jamais, j’ai réussi, au cours des pauses, à passer plusieurs fois et (presque) sans difficulté, deux over blow (6 et 4) en appliquant ses conseils, sans phase d’apprentissage préalable. Dommage que le temps ait filé si vite…
Et vous savez quoi ? Enorme cerise sur le gâteau, Sébastien a eu la gentillesse de régler un harmo à quasiment chaque stagiaire (bisque bisque bisque…) !
Tous les stagiaires harmoniciste ont également pu suivre une conférence très intéressante de Bertram sur les différents réglages possibles sur les harmos.

Ambiance générale ?
Connaissant les protagonistes et au vu des « personnages » présents ce ne pouvait être que Tip-Top !

Des regrets ?
Oui, j’en ai essentiellement deux :
1) j’ai regretté l’absence de certains amis harmonicistes locaux et des membres des divers forums, ceux que je connais et ceux que j’aurais aimé connaître, qui auraient sans doute voulu, mais n’ont pas pu venir.
2) Que ce soit déjà fini…

Les concerts :
Les concerts ont été de grands moments, riches en surprises et émotions, qui nous ont fait chaud aux oreilles et au cœur et nous ont bien fait oublier la soupe télévisuelle et radiophonique actuelle ! Je regrettais juste qu’on ne puisse offrir une jolie scène et une meilleure salle à de tels artistes. Heureusement, Michel, l’ingénieur du son, s’est « défoncé » et a réalisé des prouesses pour réussir à leur donner un son tout à fait correct, malgré un matériel des plus réduits et des conditions acoustiques « extrêmes ». On peut à nouveau le remercier et le féliciter. Chapeau ! Mais, quelque part, les conditions matérielles basiques dont nous disposions n’en rendent que plus impressionnantes les prestations des artistes (et de l’ingé.) qui nous ont mis le feu sans aucun artifice (sans jeu de mot), ni high technology ! Du vrai direct, du brut, des tripes, de l’émotion à l’état pur, sans filet et sans tricherie technique !
En détail :
Le samedi
Les Reseth ont vraiment bien tenu la scène. Très bonne prestation, très appréciées du public. Ils deviendront grands, ces petits ! (Bien que je ne sois pas sûr que Tom ait besoin de grandir…)
C’était assez magique de voir « en vrai » le duo que font Paul et Marcel. Tout en émotion, poésie, finesse. La formule est vraiment convaincante, aboutie, sonne super bien et apporte quelque chose de nouveau et original dans le paysage musical. Lâchez pas les gars… A titre personnel, petite séquence émotion lorsque, en plein concert, devant tout le monde, Marcel à remercié Françoise et moi de l’avoir accueilli chez nous. Ça nous a beaucoup touché.
Paul a également fait venir sur scène ses stagiaires débutants, pour un air irlandais dont ils se sont très bien sortis après seulement un jour de cours, bravo à eux. En fin de concert, Paul et Marcel ont fait un faux départ (mais non, mais non, c’était pas prévu…) pour revenir avec…Sébastien Charlier himself.

Le dimanche :
Un passage sympathique des jeunes élèves de l’école de musique, tout heureux et sans doute émus de passer sur la scène. Des élèves de Jean-Philippe tout d’abord, puis de Rolf. Un moment très chouette où un très jeune élève guitariste de Rolf, déjà accompagné par Rolf lui-même et son excellente section rythmique, s’est retrouvé en duo surprise avec Paul !
Puis Rolf (Lott) et ses acolytes (de charme en ce qui concerne la bassiste…) nous ont régalé de compos blues dont Rolf a le secret et ont soufflé fort sur les braises pour bien chauffer l’ambiance en faisant venir sur scène Paul, puis Bertram, puis les stagiaires qui le souhaitaient (Henri). Il m’a même fait signe pour m’inviter (véridique), mais compte tenu du nombre de pointures qui se trouvaient dans la salle, je me suis dégonflé. Et puis d’abord, je n’avais que deux harmos sur moi…
Puis vint le duo J. P. Valette au piano et Sébastien. Et là…ENORME claque ! Je me suis retrouvé les bras pendants, la bouche ouverte avec la mâchoire sur les genoux (indescriptible…) et les frissons ininterrompus dans le dos. Wouah !
Et enfin, Mat et Iano (les mountain men) qui ont fini de m’achever, mais à feu vif, vu qu’ils avaient enflammé la salle !
Franchement, je plains de tout cœur ceux qui n’ont pas pu venir.

Pour conclure, je voudrais rendre hommage, bien sûr à Eric, pour son travail Enormissime et son engagement qui force le respect, mais aussi aux « travailleurs de l’ombre » sans qui rien n’aurait été possible. Je pense en premier lieu à Isa, son épouse,(notre présidente) et à leurs amis fidèles qui ont donné un sacré coup de main et avec le sourire ! Et bien sûr, aux différents stagiaires (et formateurs) qui ont parfaitement joué le jeu en mettant largement la main à la pâte.
Merci à tous et…à la prochaine !

NB : Des documents (photos, vidéos…) viendront prochainement, mais seulement après avoir obtenu l’autorisation des personnes concernées. Donc merci aux divers membres présents de bien vouloir respecter également ce délais.

Amitiés à tous
CB
_________________
"A fleur de peau"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 26 Mai 2010 - 13:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
le_ptiloup


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2008
Messages: 164
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Mer 26 Mai 2010 - 15:18    Sujet du message: Il était une fois à Ganges... Répondre en citant

Très bon stage et concerts remarquables !
Moi qui suit un abonné à presque tout ce qui se fait je peux vous assurer que Eric Vivien, Cool blues et les autres bénévols ont été remarquables... Bravo à vous !

Maintenant il faut vite mettre en pratique ce qu'on a appris au stage :) ...
Je regrette d'avoir omis de repérer les pseudos internet des gens et de récupérer quelque adresse mail ...

Le monde de l'harmonica est petit... j'espère vous revoir bien vite !

Ptiloup
http://harmonica-francophone.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:36    Sujet du message: Il était une fois à Ganges...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ruine babine Index du Forum -> Général -> Bla Bla Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com